Pour toute entreprise commerciale, la traduction des Conditions Générales de Vente (CGV) est fortement recommandée pour exposer les produits et services à l’étranger. En effet, la traduction de CGV vous permet de traduire vos conditions générales de vente dans la langue du pays de développement que vous ciblez. Ainsi, en plus de réaliser des ventes à l’international, la traduction de CGV vous permet d’avoir la confiance de vos prospects. 

Qui peut faire traduire des CGV ?

Toute entreprise qui souhaite lancer un site e-commerce à l’international doit impérativement faire traduire des CGV. Généralement, ce programme a pour but de toucher des clients internationaux qui ne comprennent pas la langue des CGV en français ou en anglais. 

Sujet a lire : Comment mettre en place une solution de gestion des vulnérabilités pour les applications web ?

De plus, la traduction de CGV permet d’optimiser la transparence de votre entreprise. En effet, vos clients comprendront facilement vos termes de vente ainsi que le fonctionnement de votre boutique, et connaîtront ses droits en matière d’achat. 

Vous pouvez consulter ce site si vous cherchez un traducteur de CGV professionnel. 

A lire aussi : Comment trouver des drones abordables et de qualité ?

Comment se caractérisent les CGV ?

Le contenu des CGV doit comprendre plusieurs sections clés, telles que : 

  • La présentation de l’entreprise ; 
  • Les produits et services proposés ; 
  • Les conditions de vente ; 
  • Les modalités de livraison et de paiement ;
  • Les responsabilités ; 
  • La protection des données personnelles. 

Pour garantir la cohérence des termes utilisés dans la traduction, vous avez la possibilité d’utiliser un glossaire spécifique. Le style de rédaction doit être formel et professionnel, en accord avec les normes du marché cible. En général, le nombre de mots des CGV n’est pas limité, mais le coût de la traduction peut en dépendre. En plus du nombre de mots des CGV, le prix de la traduction peut également varier selon le format requis (Word, PDF, etc.). En ce qui concerne la durée de livraison de la traduction finale, elle peut par ailleurs varier en fonction de la langue que vous choisissez et vos impératifs de délais. Sur ce, vous pouvez généralement recevoir vos conditions générales traduites environ 3 à 5 jours après la commande. 

Pourquoi respecter les réglementations en vigueur ?

Dans de nombreux États, la traduction de CGV dans la langue du pays de destination est une obligation légale pour toute entreprise étrangère. En effet, traduire vos CGV vous permet d’établir une confiance entre vos prospects et votre marque, et de faire comprendre le fonctionnement de votre entreprise au public international. 

N’hésitez pas à consulter un traducteur expérimenté si vous voulez que vos CGV soient traduites de façon plus précise, et ce, dans des délais rapides. Ainsi, on peut dire que la traduction de CGV est d’une importance majeure pour toute entreprise qui souhaite se développer à l’étranger. En optant pour une traduction de CGV, l’entreprise mise sur plus de prospects et de futurs clients étrangers.